TY 50 YAMAHA : Le tout terrain en culottes courtes

moto_revue_2296_1Devant le succès rencontré par ses machines de Trial 250 et 125 cc T.Y., Yamaha n'a pas attendu bien longtemps pour enrichir sa gamme d'un troisième véhicule de ce type. Cependant, plutôt que de mettre sur le marché une grosse 350 cc destinée à quelques spécialistes, le constructeur nippon a préféré jouer une carte infiniment plus populaire en proposant un 50 cc à pédales.

Un cyclomoteur, en l'occurrence. Mais qui hérite de tous les perfectionnements qui ont fait le succès de la gamme TY. L'ultime version du TY 50 reçoit la nouvelle décoration de réservoir apparue sur les TY lors du récent Salon de Paris. L'ensemble est esthétiquement réussi et semble connaître un succès croissant auprès des jeunes amateurs de tout-terrain. Il n'en fallait pas plus pour justifier un essai complet de ce cyclo trial particulièrement attirant.

Article du Moto Revue numéro 2296 du 16 décembre 1976 par A. Kuligowski

 

Lire la suite...

ESSAI : UN MATCH POUR UN CHOIX : les 350 de trial

moto_verte_45_14 MAGNUMS DE TRIALS : Un essai dans les vignes

Le salon était fini; j'avais vu des milliards de francs de marchandises scintiller sous les néons, j'avais attrapé l'une des centaines de milliards de virus et colibacilles qui s'y baladent en toute impunité. Bref, l'ordre du jour était : « DE L'AIR ! ». Justement, on a des tas de modèles de motos à essayer, après un salon. Alors, j'ai passé quelques coups de téléphone, j'ai pris mes Nikon, un casque, mes antibios et par la suite, mon pied. Pourquoi ? Pour casser en compagnie de quelques copains, les 4 grosses motos de trial actuellement disponibles sur le marché : la Yamaha 3501 TY, qui n'existait pas encore, la Ossa (complètement modifiée) version 77, la Montesa Cota 348 et la Bultaco Sherpa 350 championne du monde 77. Les copains pour l'essai ? Charles Coutard, Christian Desnoyers, Adrien Prato, Didier et Olivier Pauli, Guy Albaret. La classe, on aime ou pas. Moi, j'aime. Le lieu de l'essai, en ce mois d'octobre, se devait être un lieu de vendanges. Entre Volnay, Pommard et Meursault, nous trouvâmes notre bonheur. Moto, jambon persillé, arrosage assuré par les clos voisins ; on attaque, les gars ?

Article du Moto Verte numéro 45 de janvier 1978 par J -L Bernardelli

Lire la suite...

ESSAI 175 YAMAHA TRIAL : la p'tite soeur prodige

moto_journal_213_pgPour la compétition ce n'est pas la meilleure moto de trial mais pour la balade elle est géniale

DANS deux mois environ elles seront en vente en France, dans une version 125 cc et pour un prix compris entre 5.000 et 5.500 F. Chez nous, en effet, cette cylindrée échappe au permis et est accessible aux pilotes âgés de 16 ans. Autant d'avantages qui assureront un gros succès à cette petite Trial qui n'a, jusqu'alors, qu'une concurrente; la 125 Montesa. La 125 et la 175 cc Yamaha TY sont parfaitement identiques mis à part, bien sûr, le cylindre et le piston. Sonauto prévoit d'ailleurs l'importation de nombreux kit 175 cc d'une valeur de 700 F. Dans un premier temps la 175 cc ne sera pas homologuée par Sonauto. Le propriétaire devra donc la présenter au service des mines. Le jeu en vaut la chandelle. Cette 175 est une petite merveille qui, à mon goût, remplacera avantageusement ma fidèle 250 TY.

Article du Moto Journal numéro 213 d'avril 1975 par Ch. Lacombe

Lire la suite...

COMPARATIF 250 TRIAL : Beta TR 32, Yamaha TY 250 L et Fantic 300 Professionnal

moto_revue_2640_1Regrouper trois des grosses nouveautés lors d'un essai comparatif « flashant », c'était une idée attrayante pour un Spécial Vert. D'autant que tout était superbe, les pilotes, les motos, les couleurs. Rien que pour vos yeux …

Le trial était, depuis de longs mois maintenant, le théâtre d'incessantes discussions qui n'avaient d'autres aboutissements que la dégradation pure et simple de la discipline. Heureusement, et ce afin d'entériner le malaise persistant et croissant, deux facteurs sont entrés en jeu. Tout d'abord, la toute nouvelle réglementation FFM qui, de part sa formule, va redonner confiance à la masse trialisante. Mais surtout, le dynamisme persévérant dont ont su faire preuve les constructeurs, en continuant à élaborer des modèles de haute technicité et ce, malgré la crise. La preuve en est nos trois motos d'essai, la Beta TR 32, la TY 250 L et le 300 Fantic, fleurons italo-japonais qui n'ont pas fini de nous éblouir. Mais finis 'es palabres, action now !

Article du Moto Revue numéro 2640 du 2 février 1984 par A. Lecorre, photos P. Massias

Lire la suite...

ESSAI TY TRIAL 250 NOUVEAU MODELE : quand la zone bouge les nippones s'agitent

moto_revue_2626_1AVEC M. ANDREWS, C. RAYER, P.BERLATIER Souvenir, souvenir, que me veux tu ?

Pour les branchés de la politique, ça veut dire quelque chose.Pour les branchés de la TY, ça veut tout dire. A commencer par le plus gros succès mondial de trial, tant sportif que commercial ?

Premier point historique, nous sommes sur les zones d'entraînement de Christian Rayer, du temps où... Rayer c'est 25 000 titres de champions de France, la mise au point de la Montessa et de la TY. Le maître est là aussi. Autres larmes : Mick Andrews participe à l'opération, nous l'avons fait spécialement revenir d'Angleterre pour ça. Ça valait tout de même le coup, le grand Mick, c'est 25 000 « 6 Jours d'Écosse » et 32 000 titres de champion du monde.

Auto-Moto et Moto-Revue sont là : les journalistes de la télé et de l'hebdo du tout terrain, à côté leurs idoles, regardent évoluer Philippe Berlatier, le nouveau génie du trial français, venu montrer aux anciens que le trial est définitivement devenu autre chose.

Et puis, il y a aussi dans nos têtes l'énorme succès commercial de la TY. Pensez que l'an dernier, alors que la TY 125, l'ancienne était totalement démodée, Yamaha en a encore vendu 1 500. Impensable ? Il y a, c'est sûr, un certain génie dans cette moto. Tout ceci explique qu'il y avait beaucoup de monde, ce jour là, sur les zones de Rayer

Article du Moto Revue numéro 2626 du 27 octobre 1983 par J -L Bernardelli, Mick Andrew, Christian Rayer ; photos R. Lecerf

Lire la suite...